Troubleyn | Jan Fabre

Jan Fabre. Sculptures de Verre et d’Os 1977-2017

13.05.2017 – 26.11.2017


Angelos bvba

En tant qu’événement collatéral de la 57e édition de la Biennale de Venise, l’exposition individuelle de Jan Fabre à l’Abbazia di San Gregorio, Glass and Bone Sculptures 1977-2017, retrace la production de Jan Fabre depuis ses débuts, suscitant une réflexion philosophique, spirituelle et politique sur la vie et la mort centrée sur la notion cruciale de métamorphose. Elle réunit une série d’œuvres réalisées entre 1977 et 2017 à partir de verre et d’os.

Sélectionnées par Giacinto di Pietrantonio (GAMeC, Bergame), Katerina Koskina (EMST, Athènes) et Dimitri Ozerkov (Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg), les trois commissaires de l’exposition réunissent pour la première fois des œuvres en verre et en os de la période de 1977 à 2017.

Jan Fabre est fasciné par l’alchimie et la mémoire des matériaux. Il fait aussi bien référence aux maîtres flamands qui mélangeaient des os pulvérisés à des pigments de peinture qu’à la tradition verrière de Venise. Fabre choisit délibérément deux matériaux durs qui sont à la fois solides et friables, protecteurs et fonctionnels.

« Les raisons philosophiques et poétiques qui m’ont amené à associer le verre et des os d’humains et d’animaux proviennent du souvenir de ma jeune sœur enfant jouant avec un petit objet de verre. Cela m’a fait penser à la souplesse inhérente à la structure des os humains et à la malléabilité du verre lors de sa production. Certains animaux et tous les êtres humains sortent du ventre de leur mère comme le verre fondu sort du four. Tous peuvent être modelés, déformés, façonnés avec une incroyable liberté ». Jan Fabre, janvier 2017.

Jan Fabre a choisi un verre transparent pour sa transparence métaphorique et factuelle, l’utilisant de façons diverses et variées : une surface transparente marquée d’une incision ou la reproduction sculpturale d’une oreille – ajoutant de la sorte une référence à l’organe auriculaire outre celui de la vue. Les os, quant à eux, sont un hommage aux Maîtres flamands si chers à Jan Fabre et auxquels il se réfère de manière constante : parmi les matériaux que ces artistes employaient figuraient en effet régulièrement des os pilés. Les œuvres de verre et d’os de Jan Fabre lient l’enfance de l’artiste à l’histoire et la tradition de l’art ancien et moderne, dans un processus de réinterprétation du passé, du présent et du futur.

HORAIRES D'OUVERTURE

Mardi - dimanche: 11 h - 19 h

RENSEIGNEMENTS

+39 0423 301020

L'Abbazia di San Gregorio
172 Dorsoduro
​Venise, Italie

close